Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog endosagesse
  • : Blog de coordination de médecins autour de la prise en charge de l'endométriose complexe
  • Contact

Recherche

/ / /

Les missions des  réunions de concertation pluridisciplinaire ( RCP )

La  RCP a pour objectif de permettre à toutes les patientes atteintes d’une endométriose sévère de bénéficier de décisions thérapeutiques pluridisciplinaires et basées sur les données les plus récentes de la littérature médicale.

Cette RCP est initialement créée autour des équipes médicales de la clinique Mutualiste La Sagesse, mais pourra s’étendre au niveau départemental voire régional si d’autres médecins souhaitent y participer.

Ces avis sont formulés par tous les médecins présents à la RCP dans la limite des données relatives aux patientes, qui leur ont été transmises.

Il existe deux types de modalités:      

  1. La demande d’enregistrement : il existe, dans le thésaurus correspondant, une réponse précise, univoque, à la question posée. La demande d’enregistrement est visée par la RCP.
  2. La demande de discussion : Il n’existe pas, dans le thésaurus correspondant, une réponse précise et univoque à la question posée. Pour cela, le médecin requérant adresse la demande d’avis avant la mise en œuvre du traitement.
  3. 

Dans les situations d’urgence, « la discussion du dossier de la patiente en RCP pourra avoir lieu après la mise en route thérapeutique; le dossier ne sera pas seulement enregistré après l’acte, il devra donner lieu à une réelle discussion en RCP »

 

Lors de l’instauration du traitement initial hors d’une procédure standard ou lors d’un changement significatif de ligne thérapeutique, tous les dossiers doivent être adressés à la RCP pour discussion.

Les médecins requérants restent responsables des décisions thérapeutiques ou diagnostiques qu’ils prennent à l’issue de la RCP. Dans ce cadre, ils doivent juger la qualité et la pertinence de cet avis à la lumière des informations qu’ils ont transmises à la RCP.

Pour rendre leur avis, les RCP s’appuient sur une fiche de demande d’avis remplie par le médecin requérant. Une fois l’avis de la RCP formulé, cette fiche est complétée et devient le compte-rendu de la RCP ou fiche RCP.

Le quorum pour réunir la RCP

Au moins 3 médecins de spécialités différentes doivent être présents pour que l’avis formulé en RCP soit valide 

La fréquence des RCP

La RCP se réunit, selon un calendrier préétabli, tous les mois.
Si la demande de dossiers devenait importante, se discutera secondairement une réunion tous les 15 jours. 

La préparation des RCP

Le médecin requérant remplit une fiche de demande d’avis. Il doit préciser, lors de l’envoi de cette fiche, s’il s’agit d’une demande d’enregistrement ou de discussion.

D’une manière générale, il est souhaitable que les professionnels de santé intervenant dans la prise en charge du patient soient informés du passage du dossier en RCP.

En cas de demande d’enregistrement, le médecin précise le ou les référentiel (s) validé (s) et actualisé (s) sur le (s)quel (s) il s’est appuyé.

Les médecins présents à la RCP

La présence du médecin requérant la RCP est privilégiée. De manière limitée, un médecin autre que le médecin requérant peut présenter un dossier en RCP si le médecin requérant lui a fait ses transmissions.
Au-delà des médecins constituant le quorum, il est souhaitable que d’autres médecins participent à la RCP afin, en particulier, que deux médecins par spécialité soient présents et, ainsi, garantissent une réelle

concertation et enrichissent la discussion.

La feuille de présence

Une feuille de présence est signée et comporte le nom des médecins présents et leur spécialité.

L’information des patientes  

Le médecin requérant informe la patiente que son dossier sera adressé à la RCP et informatisé. La traçabilité  se fera par le courrier de consultation dont un exemplaire lui sera systématiquement adressé, avec double pour la RCP.

La patiente doit valider le nom des médecins à qui elle souhaite que les comptes-rendus soient envoyés.
A la suite de la RCP, le médecin requérant doit informer sa patiente de l’avis de la RCP. Si la décision thérapeutique ou diagnostique qu’il prend diffère de celle proposée par la RCP, il doit noter dans le dossier de la patiente les raisons de ce choix et en informer la RCP.


Les informations disponibles au cours de la RCP

 

Les données minimales qui doivent être disponibles lors de la RCP sont :


La fiche de demande d’avis remplie
La lettre de consultation avec le nom des médecins souhaités par la patiente et la notion clairement mentionnée du passage en RCP et de l’informatisation.
Eventuellement les comptes-rendus opératoires et histologiques antérieurs.
L’auto-questionnaire rempli par la patiente  
 

L’avis émis par la RCP 

 

L’avis émis par la RCP doit être argumenté et replacé dans son contexte.
Pour cela, les informations suivantes devront être notées sur la fiche RCP :


La décision s’appuie-t-elle ou non sur un référentiel
La  RCP a-t-elle des réserves concernant l’avis émis en raison de la qualité des données disponibles.


En cas d’informations manquantes, le dossier doit être réexaminé.


En cas de divergence, il est demandé au responsable de la RCP de proposer les deux avis principaux en les argumentant et/ou d’interroger une autre RCP ou référent national pour un second avis.

Par ailleurs, le nom des médecins ayant participé à la discussion figure sur la fiche RCP

 

Information des médecins

La fiche RCP doit être adressée après la RCP et dans les plus brefs délais aux médecins désignés par le patient et explicitement indiqués sur la fiche de demande d’avis.
En particulier pour les demandes d’avis à posteriori (ex : urgences), et en cas de divergence entre l’avis de la RRP et le traitement mis en place, le médecin qui a engagé ce traitement est tenu informé de l’avis de la

RCP.

 

Suivi des avis / Evaluation des RCP

 

Le responsable de la RCP, élu par ses membres pour 3 ans, doit mettre en place une évaluation au sein de la RCP pour vérifier l’enregistrement des dossiers et l’adéquation des dossiers discutés en RCP.
L’évaluation des RCP doit permettre aux médecins d’améliorer le fonctionnement de la RCP et, par conséquent, la qualité des décisions prises par les médecins. Elle doit être pragmatique, simple, reproductible et compatible avec la charge de travail inhérente à la gestion et au fonctionnement de la RCP. Elle doit s’intégrer autant que faire se peut à la démarche obligatoire d’évaluation des pratiques professionnelles.
Une réunion par an sera consacrée à l’organisation de la RCP et à l’évaluation. Autant que possible, cette réunion se tient en présence du qualiticien de la clinique et éventuellement  d’un médecin habilité HAS.
L’évaluation de la RCP, réalisée selon le nombre de dossiers ( soit de façon exhaustive, soit à partir d’un échantillon défini par le qualiticien ) doit comprendre au minimum :

Une analyse quantitative des avis formulés par la RCP pour les demandes de discussion.
Une analyse de la concordance entre la proposition thérapeutique du médecin requérant et l’avis de  la  RCP pour  les enregistrements ou avis a posteriori.
Une analyse de la concordance entre la proposition thérapeutique du médecin requérant et l’avis de la RCP en cas de discussion. ( le suivi des avis formulés )  

Cette analyse permettra :


D’améliorer le fonctionnement de la RCP.
De savoir pourquoi les avis ne sont pas suivis, afin d’essayer de diminuer le taux d’avis inadaptés en :


Affinant les éléments à demander aux médecins requérants pour poser un avis
Modifiant les référentiels s’ils sont inadaptés
Modifiant les formulations des avis s’ils ne sont pas opérationnels
Enfin une analyse de la qualité de l’avis donné par la RCP

 

La diffusion des référentiels de la RCP

 

La diffusion et l’actualisation des référentiels à partir des recommandations nationales ( CNGOF novembre 2006, AFSSAPS décembre 2005 ), internationales, et de la bibliographie est de la responsabilité de la RCP.
Ce thésaurus sera diffusé à tous les membres de la RCP et sera disponible le jour de chaque RCP.

 

Valorisation

 

La participation des médecins aux réunions de concertation pluridisciplinaires (RCP) doit faire l’objet d’une indemnisation et d’une reconnaissance de cette RCP dans le dispositif d’évaluation des pratiques

professionnelles ( EPP )

 

 

 

doc Télécharger la fiche RCP

Partager cette page

Repost0

Catégories